Partager
CRPE et Professeurs stagiaires
élémentaire

Chroniques de Léa et Nathan - Episode 5 : Des chansons en yaourt

Chroniques de Léa et Nathan - Episode 5 : Des chansons en yaourt
Cette semaine Léa est en stage de formation dans une classe de CE1. Elle a choisi de travailler une nouvelle chanson qui entrera dans le répertoire de la titulaire de la classe : "La maman des poissons" de Bobby Lapointe. Pour débuter la séance, elle leur propose de revenir ensemble sur la dernière chanson apprise avec leur enseignante. Léa ira de surprise en surprise... les enfants "chantent en yaourt". Léa est consciente que la séance ne s'est pas déroulée comme elle l'aurait souhaité. Aurait-elle dû procéder autrement ?

Après la récréation, Léa demande aux élèves de sortir les cahiers de chansons. Le cahier de chansons est le même que celui de poésie. Les poésies sont collées et copiées dans la première partie du cahier, les chansons collées dans la seconde partie.

Léa demande à Camille si elle veut bien dire à l'ensemble de la classe quelle est la dernière chanson apprise. Sans hésitation, Camille cite : "Head shoulders knees and toes", une comptine anglaise. Les élèves commencent alors à chantonner. La mélodie est correctement chantée. En prêtant l'oreille, les mots sont en revanche souvent escamotés par certains, d'autres chantent une parole sur deux. Léa demande alors de supprimer les gestes pour davantage se concentrer sur les mots. Le résultat est meilleur.

Dans une seconde phase, elle interroge individuellement les élèves pour affiner son évaluation et comprendre ce qui dissone dans la prestation de la classe. Les timides marmonnent, d'autres chantent très fort. Sur les 26 élèves, une dizaine a des difficultés. Peut-être ont-ils des problèmes d'écoute ? Ou peut-être la chanson n'a-t-elle pas de sens pour eux, même s'ils connaissent parfaitement la chorégraphie ? Léa interroge alors Alexis qui a une parfaite prononciation et lui demande d'expliquer aux autres élèves le sens des paroles. Il répond ne pas savoir. L'air surpris et décontenancé de Léa incite Moussa à prendre la parole: "La maîtresse dit que le plus important est de travailler l'écoute. On n'a pas le droit de traduire." Léa s'interroge : que faut-il travailler en premier ? Chanter en "yaourt" a-t-il du sens ? Mais d'un autre côté, comme en anglais, la phonologie, la musicalité, la mélodie ne sont-elles pas prioritaires sur le reste ? La fin de séance autour de la chanson de Bobby Lapointe s'avère laborieuse...

L'analyse de pratiques (à télécharger en pièce jointe) revient sur cette séance qui a révélé des différences fortes de pratiques. En se fiant à son bon sens, Léa a-t-elle vu juste ? Et comment clore cette séance qui n'en finit pas pour les élèves ?

Je crée mon compte et j'obtiens 10 crédits
J'y vais