Partager
Lab' pédagogique
élémentaire

Introduction

Construire les maths avec les NuméRas (niveau 2)
C’est avec l’appui du portail Lea.fr que la méthode "Construire les maths avec les NuméRas" a été développée depuis déjà trois ans en interaction avec des enseignants de plusieurs régions françaises. Pour le niveau 2, la méthode comporte deux cahiers élèves et des cahiers pour les enseignants. Le premier cahier est paru, le second paraitra en janvier 2019. Ce groupe de travail a pour objet de communiquer le guide pédagogique sous forme de fascicules (un par unité), de recueillir les questions des enseignants et d’y répondre pour l’enrichissement de tous.

La méthode Construire les mathématiques avec La fabuleuse histoire des NuméRas est une méthode explicite qui repense l’enseignement des mathématiques en cycle 2. Les concepts enseignés répondent à des problèmes mathématiques concrets abordés par de nombreuses manipulations. Les désignations de ces concepts, leurs représentations (langue naturelle, systèmes de signes, etc.) sont introduites progressivement par la fiction en mettant en avant leur caractère conventionnel.

La méthode

Cette méthode, qui s’appuie sur une fiction La fabuleuse histoire des NuméRas, est systématique et exigeante. Les missions (exercices et problèmes) proposés aux élèves sont à la fois des missions d’entrainement visant à l’acquisition des compétences de base, notamment en calcul, mais aussi des missions visant au développement de stratégies pertinentes de résolution de problèmes. Tout comme les savoirs mathématiques, les stratégies pertinentes sont explicitées. Certains problèmes peuvent sembler a priori difficiles pour le niveau concerné. Mais l’expérience montre qu’ils motivent les élèves et leur permettent d’éprouver le plaisir de "faire des mathématiques". Ce plaisir devient un moteur pour les apprentissages mathématiques qui passent nécessairement par des phases de véritable recherche. Les efforts continus des élèves sont possibles parce que cette méthode, par les "émotions positives" qu’elle suscite, contribue à développer l’appétence des élèves pour les mathématiques.

Cette méthode se distingue des autres essentiellement par cinq originalités :

  • Elle est écrite pour le cycle, dans la perspective des attendus de fin de cycle et prend en compte, dès le début du cycle la profonde hétérogénéité des élèves formant un groupe de CP. Pour ce faire, elle permet à tous les élèves pendant quelques mois de travailler longtemps avec les petits nombres. Ceci permet à chacun d’entrer dans une culture mathématique en résolvant des problèmes, en manipulant abondamment, en apprenant à représenter, en éprouvant du plaisir à faire des mathématiques. Le symbolisme, les aspects conventionnels comme la construction des désignations des nombres sont abordés plus tardivement, à un moment où les élèves sont mûrs, voire demandeurs de ces systèmes conventionnels du fait des situations qui leur sont proposées. Ces conventions (noms de nombres, désignations des nombres dans le système de numération de position) sont alors seulement enseignées et aisément comprises par les élèves.
  • Elle présente une structure macro-spiralaire, c’est-à-dire à l’échelle d’une année. Les apprentissages de la première année sont ainsi repris, augmentés, approfondis pendant une période suffisamment longue l’année suivante,...
Je crée mon compte pour accéder à l'ensemble du dossier
J'y vais