Du labo à la classe : A la recherche des heuristiques!

Du labo à la classe : A la recherche des heuristiques!
Les heuristiques en maternelle
Les heuristiques en élémentaire
Partager
Lab' pédagogique

Les heuristiques en maternelle

Présentez-nous ici les heuristiques trompeuses observées dans vos classes de maternelles.

N'oubliez pas d'indiquer le contexte de cette erreur (dans quel type d'exercice ou en réponse à quelle demande ?), sa fréquence (tous les élèves ou seulement quelques uns ?), ainsi que le niveau de classe de vos élèves.

 

Quelques exemples...

 L’inclusion de classes : Montrez 8 marguerites et 2 roses à vos élèves et demandez-leur s’il y a plus de marguerites ou plus de fleurs. Jusqu’à la fin de la grande section, une majorité d’élèves répondra qu’il y a plus de marguerites que de fleurs. Ici, les élèves tombent dans le piège de comparer les deux sous-classes entre-elles (les plus visibles et ce qui correspond à ce qu’on leur demande « habituellement »).

La conservation du nombre : Présentez deux rangées de 7 jetons à vos élèves, l’une avec des jetons collés, l’autre avec des jetons écartés et demandez à vos élèves "Est-ce qu’il y a le même nombre de jetons dans les deux rangées ?" Nombreux seront les enfants de moins de 6 ans qui répondront qu’il y a plus de jetons sur la rangée où les jetons sont écartés. Ils tombent dans le piège de l’heuristique « longueur = nombre ».

L’écriture des lettres en miroir : Il n’est pas rare d’observer des inversions de lettres dans les cahiers des plus jeunes : « dateau » au lieu de « bateau » par exemple. Cette erreur est due à une heuristique innée : la généralisation en miroir. Elle permet de reconnaitre un objet présenté de son profil droit ou gauche, mais induit en erreur lorsqu’on présente des objets spéciaux que sont les lettres. L’apprentissage de l’écriture et la lecture nécessite donc d’inhiber cette heuristique pour favoriser l’algorithme des 26 lettres de notre alphabet.

 

A vous de jouer !

0 commentaire(s)