Partager
Actualités
primaire

Assises de la maternelle : "Un grand coup pour rien" ?

Assises de la maternelle : "Un grand coup pour rien" ?
© rawpixel
Suite aux Assises de la maternelle en mars dernier, nous avons interviewé Isabelle Lardon, secrétaire nationale du Groupe français d'éducation nouvelle (GFEN). Anciennement conseillère pédagogique pour l'adaptation et la scolarisation des élèves handicapés, elle est actuellement professeure des écoles et associée au laboratoire ACTé (Activité, Connaissance, Transmission, Éducation).

1- Que pensez-vous de l’abaissement de l’instruction obligatoire à 3 ans ? N’est-ce pas une "reconnaissance" officielle de l’École maternelle ? 

Isabelle Lardon : 98 % des enfants de 3 ans fréquentent déjà l’école maternelle, bien sûr c’est une moyenne et il y a des disparités selon les territoires mais bon, je ne vois donc pas ce que ça va changer concrètement pour les élèves, les enseignants et les familles. Cela risque de poser plus de problèmes que d’en résoudre.
Si l’instruction est obligatoire, comment vont être évalués les enfants des familles qui feront "l’école à la maison" ? Comment les collectivités municipales vont-elles faire pour financer l’accueil dans les écoles privées, qui jusqu’à maintenant ne bénéficiaient pas d’aides puisque la scolarité n’était pas obligatoire ? L’argent n’est pas magique, comme le dit si bien le président de la République, cela se fera au détriment des écoles publiques ? Et sur...

Je crée mon compte et j'obtiens 10 crédits
J'y vais
0 commentaire(s)