Partager
Actualités
primaire

Avec Bidibou, une chanson pour apprendre à bien se laver les mains et... un petit cadeau de Noël

Bidibou, chansons, lavage, mains, sainitaire, contes, aurélie, gautier, histoires, enfants, maternelle, ludique, éducatif, youtube, streaming
(c) Bidibou
« Frotte, frotte, frotte, chasse les microbes, mets du savon et fais des petits ronds… ». Vous pouvez retrouver sur Youtube et ci-dessous cette chanson entraînante, pour bien apprendre en maternelle à se laver les mains, en ces temps de crise sanitaire. Elle fait partie des nombreuses chansons et histoires proposées par Bidibou, un nouveau service qui s’adresse aux enfants de 0 à 6 ans, sur un mode ludique et éducatif.

Bidibou a été lancé au sein de la maison de disques Universal par Aurélie Gautier pour apporter aux plus jeunes enfants, jusqu’à six ans, des contenus qui les amusent et les éduquent à la fois.

« Frotte, frotte, frotte, la chanson pour bien se laver les mains », dans le clip ci-dessus, en est un bon exemple. Dans sa forme, elle est rigolote et soignée : « On a tenu à montrer de vraies mains d’enfants et pas à réaliser une animation de plus », explique Aurélie Gautier, pour qui il s’agissait d’abord d’expliquer, sous forme de jeu, comment bien se laver les mains, en ces temps d’épidémie. Etre ainsi utile aux parents et aux enseignants mais aussi apprendre de nouveaux mots comme le nom des doigts : les objectifs sont multiples.

Bidibou entend développer cet axe pédagogique à travers des comptines très variées, pour apprendre aussi bien à compter qu’à respirer comme il faut, ou encore se familiariser avec la notion de diversité.

Le service peut déjà compter sur le catalogue « très riche » d’Universal, comme l’explique sa créatrice. Par exemple, dans ses 24 comptines pour s’endormir, on retrouve des voix célèbres comme celles de Sylvie Vartan (« Jean de la Lune »), Dorothée (« Ne pleure pas, Jeannette ») ou Henri Salvador (« Maman la plus belle du monde »). Les contes des « Histoires merveilleuses » ne sont pas en reste avec le timbre velouté de Jean Rochefort (« Cendrillon ») ou celui, plus flûté, de Suzanne Flon (« La Belle au bois dormant »), pour n’en citer que quelques uns.

Bidibou développe aussi des partenariats, comme celui avec la maison d'édition Syros et des autrices comme Fabienne Morel et Debora Di Gilio, qui n’hésitent pas à joyeusement détourner des classiques comme « Les Trois Petits Cochons » ; ou encore Elsa Valentin et son « Chaprouchka », une histoire du Petit Chaperon rouge, revisitée et plurilingue.

Aurélie Gautier est attentive aux premières réactions des enseignants et des parents et entend enrichir Bidibou de nombreux nouveaux contenus : d’autres lectures de livres mais aussi pourquoi pas des contenus ludo-éducatifs pour les sourds et malentendants, des cours de cuisine avec des chefs, accessibles aux plus petits, des listes de contenus musicaux variés, de la pop au jazz…

On peut retrouver Bidibou sur YouTube et l’écouter sur plusieurs plates-formes musicales de streaming.

En attendant, voici un petit cadeau de Noël, le clip des « bidibonhommes » !

...

Je crée mon compte et j'obtiens 10 crédits
J'y vais
0 commentaire(s)