Partager
Actualités
élémentaire

Croc-Blanc

Jack London, aventure, littérature, fiction, Indiens, DVD, film
Vincent Gauriat
Le roman de Jack London, paru en 1906, n’a été connu du public français qu’en 1923. Depuis 1936, plusieurs adaptations se sont succédé au cinéma. Le très beau film d’animation que livre Alexandre Espigares témoigne d’une lecture attentive bien que déviée de la ligne narrative de London. Le dvd et les diverses éditions du roman permettent une exploitation pédagogique complète dont nous présentons ici quelques traits.

Le roman de London s’achevait avec la fin du "règne de la haine" et l’entrée de Croc-Blanc dans une vie réconciliée avec les hommes. Signe des temps, le réalisateur laisse finalement au chien-loup la jouissance de sa nature animale. La violence des premières images de Croc-Blanc, l’effrayante scène du combat des chiens, leurs couleurs sombres et l’enfer qu’elles traduisent, pour les hommes autant que pour les bêtes, contrastent résolument avec la suite, les débuts de la vie du chien-loup, qui n’est pas encore Croc-Blanc : le confort de la fourrure maternelle, la forêt, les hautes montagnes enneigées, la lumière à l’entrée de la grotte formant une sorte de porte naturelle, l’univers du jeune animal est un espace pur d’où l’arbitraire est absent. Seule a cours la loi de la faim et du plus fort. Lorsque sa mère Kichë retrouve des Indiens au milieu desquels elle avait vécu, Croc-Blanc apprend le monde humain et une cruauté gratuite. Il est acquis par Castor-Gris, présenté dans le film s...

Je crée mon compte et j'obtiens 10 crédits
J'y vais
0 commentaire(s)