Partager
Actualités
primaire

"Le raisonnement, surtout le raisonnement ! "

Olivier Houdé
Olivier Houdé
Dans un long entretien accordé à l’Obs le 1er février dernier, Olivier Houdé professeur de psychologie à l’Université Paris Descartes, directeur honoraire du LaPsyDÉ et spécialiste du cerveau de l’enfant, dénonce l’instrumentalisation faite des neurosciences par le ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, et par Stanislas Dehaene, Président du Conseil scientifique de l’Éducation nationale (CSEN). Nous avons souhaité revenir sur cet entretien. N'hésitez pas à réagir également en commentaire.

"On oublie que les professeurs, eux aussi, ont un cerveau !"

- En tant que personnalité reconnue dans le domaine des neurosciences en France, vous auriez pu rejoindre le Conseil scientifique de l’Éducation nationale (CSEN), mis en place il y a un an, mais vous avez refusé estimant que votre discipline est "instrumentalisée". Expliquez-nous ce ressenti ?

Je suis en bons termes avec le ministre. Il m’a d’ailleurs décoré il y a peu, ici même en Sorbonne, du grade d’Officier des palmes académiques. Son discours soulignait parfaitement ce que les neurosciences peuvent apporter à l’éducation. Il m’a dit : "À l’école, on s’évertue de renforcer les automatismes. Vous, vous nous expliquez qu’il faut également apprendre à faire l’inverse, c’est-à-dire à les inhiber." On ne saurait être plus clair. Face à une situation nouvelle, l’individu doit faire preuve de discernement : activer des automatismes cognitifs, et en inhiber d’autres qu...

Je crée mon compte et j'obtiens 10 crédits
J'y vais