Partager
Vie pratique
primaire

Les sorties scolaires

Les sorties scolaires
© micromonkey / adobestock
Certains enseignants les adorent, d’autres les redoutent parfois… Entre le moment où la sortie est décidée et le jour de sa réalisation effective, cela demande toute une préparation et organisation… Et vous n’échapperez pas aux formalités obligatoires, à prévoir plus ou moins longtemps à l’avance selon le type de sortie ! Du simple formulaire validé par le directeur pour une sortie courte de proximité au formulaire pour un séjour long avec nuitée, les encadrements et autres validations nécessaires diffèrent. Cet article a pour objectif de clarifier les différents types de sortie ainsi que les documents, encadrements qui y sont liés pour le cadre général.

Une sortie scolaire : pour quoi faire ?

Dans le BO n°7 hors série du 23 septembre 1999, il est précisé que les sorties "contribuent à donner du sens aux apprentissages en favorisant le contact direct avec l'environnement naturel ou culturel . […] Les sorties concourent à faire évoluer les représentations des apprentissages scolaires en les confrontant avec la réalité.".

L’objectif d’une sortie scolaire reste donc, avant tout autre chose, pédagogique. Il y a un projet d’apprentissage qui y est lié, en regard des objectifs visés dans les programmes. La participation de l’élève à la sortie permettra pour celui-ci d’ancrer son vécu scolaire dans la réalité qui l’entoure.

La sortie prend sa place à l’intérieur d’un projet d’école ou de classe. Elle peut être utilisée en début de séquence comme "déclencheur", représenter un temps fort dans un domaine ou bien être l’aboutissement de la séquence qui permettra de valider et réemployer les apprentissages. Selon les projets, la place de la sortie se situera donc à des moments différents. Cependant, une sortie n’a pas lieu juste dans le but de "sortir" mais il faut voir le travail qui aura lieu autour de celle-ci, avant, après et surtout pendant…

Les types de sorties scolaires

L’organisation et la préparation d’une sortie scolaire diffère selon la catégorie à laquelle elle appartient. On compte trois catégories :

  1. Les sorties scolaires régulières : enseignements réguliers, inscrits à l'emploi du temps et nécessitant un déplacement hors de l'école. C’est le cas des sorties dites "de proximité" : gymnase, médiathèque… Ces sorties sont autorisées par le directeur d'école. La demande est à effectuer via les documents "annexes 1bis et 3" ainsi que les pièces précisées dans ces annexes.
  2. Les sorties scolaires occasionnelles sans nuitée : activités d'enseignement sous des formes différentes et dans des lieux offrant des ressources naturelles et culturelles, même organisées sur plusieurs journées consécutives sans hébergement. C’est le cas des sorties "sportives", visite de musée, spectacle… Ces sorties sont autorisées par le directeur d'école. La demande est à effectuer via les documents "annexes 1 et 3" ainsi que les pièces précisées dans ces annexes.
  3. Les sorties scolaires avec nuitée(s), qui permettent de dispenser les enseignements, conformément aux programmes de l'école, et de mettre en œuvre des activités dans d'autres lieux et selon d'autres conditions de vie. C’est le cas des "classes découverte", "classe d’environnement", "classe culturelles"… Ces sorties sont autorisées par l'inspecteur d'académie, directeur des services départementaux de l'éducation nationale. La demande est à effectuer via les formulaires "annexes 2 et 3" ainsi que les pièces précisées dans ces annexes.

En général, une circulaire départementale existe et un dossier très complet est à prévoir longtemps en avance pour les séjours avec nuitée. Prenez donc vos précautions afin de valider toutes les étapes car la préparation de ce type de sortie peut être longue.

  • Toute sortie qui a lieu sur les horaires habituels de la classe (et ne comprenant pas la pause méridienne) est une sortie dite obligatoire. Une information aux familles est dispensée afin de préciser les modalités d’organisation (lieu et horaire). La sortie est gratuite. La souscription d’une assurance n’est pas obligatoire.
  • Une sortie qui "déborde" des horaires habituels de la classe (comprenant la pause méridienne, avec un départ avec les horaires habituels de la classe ou un retour après l’heure habituelle de fin) est une sortie dite facultative. "L'enseignant adresse une note d'information aux parents, précisant toutes les modalités d'organisation de la sortie et comportant une partie détachable. Les horaires et le lieu de départ et de retour doivent y être mentionnés.". La sortie peut amener à une contribution financière des familles. Néanmoins, aucun élève ne peut en être exclu pour des raisons financières. L’éventuelle participation financière des partenaires doit faire l’objet d’une information auprès des parents d’élèves. "La souscription d'une assurance responsabilité civile et d'une assurance individuelle accidents corporels est exigée, conformément aux dispositions de la circulaire n°88-208 du 29 août 1988 (publiée au BOEN n°28 du 1er septembre 1988) lorsque la sortie scolaire revêt un caractère facultatif."

Les taux d’encadrement

Les autorisations de sorties scolaires sont délivrées après avoir vérifié que les conditions de sécurité sont respectées : conditions d'encadrement, conditions de transport, conditions d'accueil, nature et aux conditions des activités pratiquées.

Cadre général

           École maternelle

           École élémentaire

Sortie régulière

2 adultes au moins dont le maître de la classe, quel que soit l'effectif de la classe.

Au-delà de 16 élèves, un adulte supplémentaire pour 8.

- L'enseignant peut se rendre seul, avec sa classe, soit à pied soit en car spécialement affrété pour la sortie scolaire, sur un lieu situé à proximité de l'école pour une durée globale qui ne dépasse pas la demi-journée de classe.

Sortie occasionnelle sans nuitée

- 2 adultes au moins dont l'enseignant de la classe.

- Au delà de 30 élèves : 1 adulte

supplémentaire pour 15

Sortie occasionnelle avec nuitée

- 2 adultes au moins dont l'enseignant de la classe.

- Au delà de 20 élèves : 1 adulte supplémentaire pour 10

Attention !
Pour les sorties EPS ainsi que pour certaines activités dites "à cadre renforcé", les taux d’encadrement sont plus importants et des documents complémentaires (agréments) sont nécessaire. Consultez le site de votre DSDEN et rapprochez-vous de votre conseiller pédagogique EPS de circonscription pour vérifier les taux qui ont été définis dans votre département. En effet, ceux-ci peuvent varier d’un département à un autre selon la liste des activités spécifiques qui sont parfois pratiquées.

Remarque 

En raison des mesures Vigipirate qui sont actuellement toujours en cours, des procédures supplémentaires s’appliquent selon les départements. En Sarthe, les directeurs doivent remonter à la DSDEN toute sortie quelle qu’elle soit par le biais d’une application. Dans d’autres départements, la remontée se fait par les CPC Sécurité.

Pour aller plus loin

Les textes qui régissent les sorties scolaires à l’école :

Le BO n°7 hors série du 23 septembre 1999 et ses annexes (formulaires à utiliser en fonction du type de sortie – une version départementale peut aussi exister ...) 

La circulaire n°2013-106 du 16/07/2013 qui apporte des modifications à la circulaire n° 99-136 du 21 septembre 1999 - BO n°7 hors série du 23 septembre 1999.

Le BO n°2 du 13 janvier 2005 dans lequel la circulaire n° 2005-001 du 5 janvier 2005 clarifie les séjours courts et les classes de découvertes dans le premier degré.

- Prendre contact avec le Conseiller ou la Conseillère Pédagogique EPS de la circonscription.

- Questions / Réponses sur eduscol :

0 commentaire(s)