Partager
Vie pratique
primaire

Retour sur le référentiel métier des directeurs d’école

Retour sur le référentiel métier des directeurs d’école
© Snapgalleria / Shutterstock
Les annexes du référentiel métier des directeurs d'école reviennent en détail sur ce qui est attendu des enseignants ayant choisi d'exercer ce métier. L'offre d'emploi ci-dessous vous en dit un peu plus. Vous souhaitez postuler ?

Offre d’emploi :

Nous recherchons un manager dans le secteur éducatif.
Sous l’autorité de votre responsable local (IEN), vous assurez l’animation d’une équipe de plusieurs adultes, vous coordonnez le projet local en veillant à ce qu’il s’intègre dans les directives nationales, vous assurez la gestion et la surveillance d’un important groupe de « clients » (les élèves…), vous veillez à la sécurité des lieux. Pour cela, vous saurez entretenir de bonnes relations avec vos partenaires (commune, EPCE) et les familles de vos « clients ».
Titulaire d’un diplôme universitaire, vous justifiez impérativement d’une expérience significative dans le domaine éducatif. Vous avez une parfaite maîtrise de l’organisation du service public de l’éducation, de bonnes connaissances juridiques dans le domaine et une formation informatique vous permettant l’utilisation de logiciels de gestion. La participation antérieure à la conduite de projet serait un plus.

On pourrait croire à une offre d’emploi sur un site pour cadres tel que l’APEC ! Et bien non… Cette offre d’emploi (fictive) pourrait plutôt être affichée à la porte des écoles qui ne sont pas, cette année encore, pourvues d’un directeur en titre. C’est en effet ce qui ressort des annexes du référentiel métier des directeurs d’école. Pourtant, faut-il le rappeler, s’il existe un métier de directeur d’école, la fonction de "directeur d’école" n’existe pas ! Le directeur n’est qu’un instituteur "chargé d’école" qui n’est pas hiérarchiquement au-dessus de ses collègues.

Les trois axes des activités propres au directeur d’école (exercice des responsabilités pédagogiques, fonctionnement de l’école, relations avec les parents et les partenaires de l’école) y sont beaucoup plus détaillés que dans la circulaire officielle et, pour chaque activité, sont énumérées les capacités et compétences à mettre en œuvre ainsi que les connaissances spécifiques à posséder.

Dans les connaissances demandées, on retrouve de nombreux éléments de législation scolaire :

  • Organisation du service public d’enseignement, les différents niveaux hiérarchiques, les instances et le fonctionnement des collèges.
  • La réglementation et l’organisation de la scolarité des élèves en situation de handicap, les dispositifs d’aide destinés aux élèves à besoins éducatifs particuliers.
  • La convention internationale des droits de l’enfant, la justice des mineurs, les compétences du Conseil Général en matière de protection des mineurs.
  • La réglementation s’appliquant à la sécurité des locaux le fonctionnement des services d’urgence et de secours, la commission locale de sécurité.
  • L’organisation de la commune, les formes d’int...
Je crée mon compte et j'obtiens 10 crédits
J'y vais
0 commentaire(s)