Partager
Modules de formation
primaire

Le dilemme moral

Lors de la dernière assemblée de l'Association Nationale des Conseillers pédagogiques de Rennes (ANCP), Séverine Fix, conseillère pédagogique à Paris, a animé un atelier sur "Mettre en œuvre le nouvel enseignement moral et civique" en apportant des éléments pédagogiques concrets sur "Comment travailler l’EMC avec les enfants ?". Dans cette deuxième vidéo, découvrez comment aborder le dilemme moral.

Le dilemme moral est une courte histoire dans laquelle les élèves peuvent se projeter dans un problème moral concret et réaliste. C’est le récit d’un personnage placé face à un choix inévitable qui met en conflit son système de valeurs ; c’est un conflit d’obligations. Le choix qui sera fait sacrifiera forcément tout ou partie d’une valeur fondamentale de l’individu car chacune des alternatives proposées implique des renoncements. Aucune ne s’avère être la solution idéale.

L’histoire se termine toujours par la question : Que devrait faire le personnage ? On ne demande pas ce que chacun ferait mais bien ce qu’on devrait faire.

Les élèves se trouvent alors momentanément enfermés dans une alternative dans laquelle on les pousse à choisir. Ils sont alors invités à réfléchir ensemble et à échanger en exprimant des jugements moraux sur la conduite que le personnage devrait adopter pour confronter leur choix parmi les différentes options.

Le défi est double :

  • Mettre à l’épreuve la rigueur morale des élèves par le conflit intérieur que le dilemme provoque ;
  • S’exercer à élargir leurs possibilités d’action pour trouver des solutions correspondant à leurs valeurs personnelles.

La discussion provoquée par le dilemme moral est l’occasion pour les élèves de verbaliser leurs propres jugements moraux et surtout de les confronter à d’autres jugements énoncés par les pairs. Elle permet de mettre à jour d’autres types de raisonnements et angles d’approche que l’individu seul n’avait peut-être pas entrevus.

L’élaboration d’un consensus qui clôt la discussion laisse entrevoir que les décisions prises ne doivent pas convenir à quelques-uns mais doivent être valables pour tous.

Un exemple caractéristique pour les adultes : Le choix de Sophie, William Styron = un choix tragique entre deux options insoutenables.

Autre exemple adulte (ou lycée) moins insoutenable : Caricature à signer = sécurité/liberté d’expression

Des exemples pour les cycles 2 et 3 :

  • Fugue = promesse/sécurité
  • Gâteau à partager = équité/solidarité

Retrouvez la première vidéo sur "le débat philo" dans les "contenus associés"

La troisième vidéo abordera "La charte de la laïcité"

Je crée mon compte et j'obtiens 10 crédits
J'y vais
2 commentaire(s)

Ils ont commenté...

mer, 06/04/2016 - 10:14