Partager
Lab' pédagogique
élémentaire

Présentation du dispositif

Cogni'classes - Apprendre à mémoriser
© adobe stock / justaa
Participez à une expérimentation à grande échelle sur la mémorisation de notions essentielles par les élèves ! Cette expérimentation pédagogique liée à l’application des sciences cognitives dans les pratiques pédagogiques est conduite par l’équipe "Apprendre et Former avec les sciences cognitives", qui coordonne les Cogni’classes. Elle est ouverte aux enseignants de cycle 3 et aux enseignants d’Histoire-Géographie et de SVT en collège. Pour participer, il vous suffit de commenter cette discussion en indiquant votre niveau, et votre discipline si vous enseignez au collège.

Clôture des inscriptions : vendredi 8 décembre à minuit

 

Pourquoi travailler sur la mémorisation ?

L’oubli est le maillon faible des apprentissages.

Disposer de notions précises aisément mobilisables, permet de mieux comprendre, mieux traiter les tâches scolaires, et libérer la mémoire de travail pour mieux réfléchir.

  1. Le cerveau a besoin de reprendre une notion plusieurs fois pour s’en rappeler à terme et la mobiliser aisément. Des écarts de plus en plus grands entre les rappels suffisent (c’est une règle fondamentale de la mémorisation).
  2. La mémorisation est nettement meilleure en se posant des questions, c’est le principe de la mémorisation active.
  3. Beaucoup d’élèves n’apprennent pas à la maison, ou ne savent pas mémoriser.

Comment travailler sur la mémorisation ?

Lea.fr et l’équipe "Apprendre et Former avec les sciences cognitives", qui pilote les Cogni’classes, lancent une vaste expérimentation portant sur trois axes de la mémorisation :

  1. Le bénéfice de la consolidation en mémoire par reprises espacées,
  2. La technique de la mémorisation active par l’outil "fiche de mémorisation",
  3. La faisabilité et la modalité de séquences de mémorisation en classe.

Cette expérimentation permettra de répondre à deux questions fondamentales :

  1. La reprise à rythme expansé en classe par la technique de mémorisation active améliore-t-elle la mémorisation à terme ?
  2. Sa mise en place peut-elle être aisément introduite dans vos pratiques ?

À qui s’adresse cette expérimentation ?

Les conditions pour participer à cette expérimentation sont les suivantes :

  • Être professeur des écoles en CM1 ou CM2 ou enseignant en Histoire-géographie ou SVT en collège, quelque que soit le niveau de classe. Un même enseignant de collège peut conduire l’expérimentation dans plusieurs de ses classes, y compris de niveaux différents ;
  • Ne pas avoir déjà mis en place une technique de mémorisation par réactivation depuis le début de l’année scolaire 2018-2019 ;
  • Respecter le protocole qui sera le même pour tous, afin de collecter des résultats crédibles ;

Cette expérimentation peut tout à fait s’inscrire dans un projet Cogni’classe.

Pour participer à cette expérimentation, il vous suffit de commenter cette discussion en indiquant votre niveau, et votre discipline si vous enseignez au collège.

Qu’est-ce qui est attendu des enseignants participants ?

Il reviendra à chaque enseignant, au cours...

Je crée mon compte pour accéder à l'ensemble du dossier
J'y vais