Partager
Articles
Collège

Apprendre à apprendre, comment fonctionne mon cerveau ? Les résultats !

Apprendre à apprendre, comment fonctionne mon cerveau ? Les résultats !
© AdobeStock - highwaystarz
L’année dernière, nous avons proposé aux enseignants du collège de participer à une recherche participative en collaboration avec le Laboratoire de Psychologie du Développement et de l’Education (LaPsyDE). Voici maintenant l’heure de vous présenter les résultats obtenus grâce à la communauté Lea.fr !

L’objectif de cette recherche collaborative était de tester l’efficacité de six séances pédagogiques hebdomadaires de 30 à 40 minutes sur le fonctionnement et le rôle du cerveau. Plus de 120 enseignants du collège se sont lancés dans cette aventure ! Un grand merci pour votre leur investissement et leur rigueur dans le contexte sanitaire qu’était celui du début d’année 2021 !

Retour sur la recherche menée…

Dans l’esprit d’une recherche scientifique, nous avons créé des évaluations permettant de suivre l’évolution des élèves au fil de la recherche. Elles se déroulaient en trois temps : d’abord le pré-test avant de commencer les six séances pédagogiques en classe, puis le post-test immédiat qui était réalisé à la fin des six séances pédagogiques, et enfin, le post-test différé qui était réalisé deux semaines après la fin des séances pédagogiques. Ces évaluations étaient composées de deux questionnaires : l’un interrogeant les connaissances des élèves sur le cerveau (e.g. « Le cerveau ne peut exécuter qu’une fonction à la fois. Vrai ou faux ? »), et l’autre questionnant les représentations de l’intelligence des élèves (e.g. « Pour être intelligent, il faut avoir certaines qualités dès la naissance. » La réponse se faisait à partir d’une échelle allant de « pas du tout d’accord » à « tout à fait d’accord »).

Afin de mesurer les effets de cette intervention pédagogique, les enseignants étaient en charge de deux groupes : le groupe expérimental qui testait les six séances pédagogiques et le groupe contrôle qui ne les testait pas. Ainsi, si une différence de performances aux évaluations était observée entre les deux groupes, nous pouvions déterminer que celle-ci était due aux séances pédagogiques.

Les résultats de notre recherche…

L’analyse statistique des performances des élèves au cours de l’expérimentation a permis d’observer plusieurs choses. La première est que les élèves qui ont suivi les séances pédagogiques (le groupe expérimental) montrent, à la suite des séances, de meilleures connaissances sur le cerveau, par rapport aux élèves n’ayant pas suivi ces séances. Cela était un premier résultat attendu, bien que les questions de l’évaluation ne portaient pas exactement sur des points abordés lors des séances pédagogiques. Le second résultat fort de cette recherche collaborative porte sur l’évolution des conceptions de l’intelligence des élèves. Classiquement, les scientifiques en distinguent deux :

la conception fixiste de l’intelligence où les individus cherchent avant tout à évaluer leurs compétences ; l’intelligence est perçue comme quelque chose de stable, générale et inchangeable.

la conception malléable où les individus cherchent avant tout la meilleure approche pour maîtriser les activités qui leu...

Je crée mon compte et j'obtiens 10 crédits
J'y vais
2 commentaire(s)

Ils ont commenté...

mar, 19/10/2021 - 10:43
MarieRedactionLea
mar, 19/10/2021 - 10:21
loisongeraldine