Partager
Articles
primaire

Le corps enseignant en France : des chiffres et des êtres

statistiques éducation nationale
© Adobe stock / Marta Sher
Avec 4000 enseignants manquants avant la rentrée, cette année a placé la question de la pénurie d’enseignants en France au cœur de l’actualité. Le point sur les différents statuts d’enseignants au sein des 886 000 professeurs en France et sur les fameux jobs dating qui ont choqué plus d’un foyer cet été.

Les enseignants titulaires

L’enseignant titulaire est un fonctionnaire qui a été titularisé, c’est-à-dire qu’il a obtenu un concours de l’Éducation nationale pour exercer le métier d’enseignant. 

En 2019-2020, l’Éducation nationale comptait 886 000 enseignants de la maternelle au lycée dont 822 000 titulaires. 71% d’entre eux étaient des femmes. Ce nombre est resté stable depuis six ans. 328 000 travaillaient dans le premier degré en 2021, soit les maternelles et le primaire.

Les titulaires sur zone de remplacement (TZR)

Le TZR est un enseignant remplaçant qui effectue ses remplacements à l’intérieur d’une zone de remplacement. Il peut être affecté sur un poste provisoire pour la durée de l’année scolaire ou effectuer des suppléances de durées variables.

L’enseignant peut choisir de devenir TZR, mais on peut aussi l’être sans l’avoir réellement souhaité, soit qu’on ait fait ce type de vœu à la toute fin, soit qu’on arrive en extension en zone de remplacement. Dans la majorité des cas, ce sont les barèmes les moins importants, et donc les plus jeunes, qui deviennent TZR.

Si le remplacement auquel il est affecté est de courte durée, le TZR perçoit des Indemnités de Sujétion Spéciale de Remplacement (ISSR), sous forme d'un versement forfaitaire quotidien, débutant le jour d'arrivée dans l'établissement.

Il n’existe pas de décompte officiel des titulaires sur zone de remplacement mais leur nombre est estimé entre 20 000 et 30 000 dans les premiers et seconds degrés.

Les contractuels

C’est dans l’enseignement public que le terme de contractuel est utilisé. Il a remplacé le statut de vacataire en 2016. L’enseignant contractuel est recruté en CDD pour une année scolaire ou moins, de manière reconductible, à temps plein ou partiel.  Dès lors qu’il a exercé un contrat à durée déterminée pendant une durée de six ans, un contrat à durée indéterminée doit lui être proposé. Soit il se voit proposer un CDI, soit il cesse d’exercer.

On estime à environ 40 000 le nombre de contractuels exerçant en tant qu’enseignants dans le secteur public (dont 3500 dans le premier degré) et quelque 26 000 suppléants (le nom des contractuels dans l’enseignement privé) dans le secteur privé en 2021.

Entre 2015 et 2021, on compte 8300 contractuels supplémentaires dans le secteur public, dont des recrutements exceptionnels dans le premier degré pour faire face à la crise sanitaire. Au total, entre 2015-2016 et 2020-21, le nombre de professeurs non-titulaires dans le public a augmenté de 26,3 % et de 12,2 % dans le privé, d'après le bilan social 2020-2021 de l'Éducation nationale.

Recrutement rapide, formation express

La session 2022 de recrutement s’est révélée particulièrement problématique du fa...

Je crée mon compte pour accéder à l'ensemble du dossier
J'y vais
0 commentaire(s)