Partager
Dossiers
maternelle

Bienvenue à l’école Montessori

Une année à l'école Montessori
© DR
Ici, on ne parle pas d’activités, mais de travail. On ne s’adresse pas à des élèves, mais à des enfants. On ne rencontre pas des enseignants, mais des éducateurs. Mais où sommes-nous ? À l’école Montessori de Paris.

Il faut passer le grand porche d’entrée au-dessus des grands boulevards parisiens, traverser la cour, et emprunter le grand escalier pour commencer à entendre des voix d’enfants. Passer une première porte qui nous introduit dans le hall d’accueil de l’école, puis passer une deuxième, emprunter le couloir qui contourne la verrière de la seconde cour intérieure. Les voix d’enfants – nombreuses – se font plus précises, des voix d’adulte aussi. "Anaïs, do you need some help ?", entend-on non loin. Une porte s’ouvre, un enfant passe en nous gratifiant d’un "bonjour". En se rapprochant, on découvre trois salles de classe, immenses, encadrées par des étagères remplies de matériel éducatif. Elles accueillent les petits et les grands de l’école Montessori de Paris, qui a accepté de nous ouvrir ses portes durant toute cette année scolaire. Une école qui a la particularité d’être aussi l’école d’application de l’Institut Supérieur Maria Montessori (ISMM).

La pédagogie Montessori, hier et aujourd’hui
Pour bien comprendre la pédagogie Montessori telle qu’elle est appliquée en France, il faut d’abord s’arrêter sur son histoire. Héloïse Wirth, directrice de l’école Montessori de Paris, nous explique : "Notre école appartient à l’Institut Supérieur Maria Montessori, seul établissement en France qui délivre le diplôme Montessori International d’éducateurs et d’assistants 3-6 ans. L’ISMM est agréé par l’Association Montessori Internationale (AMI). Par ailleurs, l’école cotise à l’Association Montessori de France (AMF) fondée en 1950, également rattachée à l’AMI. Cette dernière a été fondée par Maria Montessori en 1929 et est établie à Amsterdam." De son vivant, Maria Montessori a ouvert plusieurs écoles en Italie et a initié l’ouverture d’autres écoles en Europe et aux États-Unis. Des stages internationaux formant les futurs éducateurs se sont déroulés à Londres, dont certains en la présence de la pédagogue. À son décès, son fils puis sa petite fille ont continué d’assumer la direction de l’AMI. "Aujourd’hui, la pédagogie Montessori est particulièrement développée dans les pays anglophones et en Inde, où Maria Montessori a longuement séjourné", poursuit la directrice de l’école de Paris. En France, la situation est plus complexe. Il suffit de taper "Montessori" sur Internet pour constater que nombre d’écoles se revendiquent de cette pédagogie. À juste titre ? "Nous avons conscience de cette nécessité de clarifier la situation en France...

Je crée mon compte pour accéder à l'ensemble du dossier
J'y vais
1 commentaire(s)

Ils ont commenté...

mer, 09/07/2014 - 00:26
OlgaMichel - Enseignant(e)