Du labo à l'école (2018-2019) : Comment le cerveau apprend ?

Du labo à l'école (2018-2019) : Comment le cerveau apprend ?
La formation
La cartographie des heuristiques
Partager
Lab' pédagogique

La formation

Avant de se lancer dans les expérimentations de cette recherche collaborative, nous souhaitons vous proposer une introduction aux découvertes récentes en neurosciences et à la méthodologie expérimentale.

Que nous dit la recherche ?

Pour répondre à une question ou une tâche, qu’elle soit scolaire ou non, le cerveau mobilise différentes stratégies :

Une stratégie heuristique, ou automatisme, qui est "une stratégie très rapide, très efficace – donc économique pour l’enfant ou nous-même – qui marche très bien, très souvent mais pas toujours".

Une stratégie algorithmique, ou règle exacte, qui est une "stratégie plus lente et réfléchie, mais qui conduit toujours à la bonne solution".

Le système heuristique est donc souvent très efficace… mais pas toujours ! Il faut parfois lui résister. C’est le rôle du système d’inhibition dont Olivier Houde et Grégoire Borst ont montré l’existence. Ce troisième système d’arbitrage du cerveau permet d’interrompre la stratégie heuristique et d’activer le processus algorithmique, qui lui, permettra de répondre correctement. Grâce à l’imagerie cérébrale, on sait que la zone de l’inhibition se situe dans le cortex préfrontal.

Pour illustrer cette théorie nous vous présentons plusieurs exemples d’erreurs heuristiques que vous pouvez retrouver dans vos classes (cf. Exemples d’heuristiques en classe).

La méthode expérimentale

A plusieurs reprises, dans le déroulé de ce groupe de travail, nous vous demanderons de respecter un protocole de recherche strict, seul garant de la validité scientifique des résultats de la recherche. La méthode expérimentale implique :

- la division de votre classe en deux groupes identiques (un groupe contrôle et un groupe expérimental) ;

- la réalisation de 3 évaluations normées : un pré-test (avant l’entrainement/l’apprentissage), un post-test immédiat (après l’entrainement/l’apprentissage) et un post-test différé (1 à 2 semaines après l’entrainement/l’apprentissage) ;

- le respect des protocoles qui auront été pensés pour s’adapter au contexte de la classe et de l’âge des élèves ;

- une remontée précise des résultats (via un document que nous vous fournirons) ainsi que de vos observations (éléments de contexte…).

Pour vous aider à vous approprier la méthode expérimentale, nous vous avons préparé un questions - réponses. Si jamais vous avez des questions supplémentaires, n’hésitez pas à nous les poser en commentaire.

Pourquoi utiliser la méthode scientifique en classe ?  Le but est de tester de façon rigoureuse l'impact de jeux cognitifs ou situation contrôlée d'apprentissage sur les progrès des élèves. On n'a pas toujours le temps, l'esprit ou tout simplement le protocole pour le faire scientifiquement en classe. Pour cela vous devrez respecter la séquence d'apprentissage testée dans la réalité de la classe et noter toutes les petites diffi...

Je crée mon compte et j'obtiens 10 crédits
J'y vais
2 commentaire(s)

Ils ont commenté...

mar, 09/10/2018 - 18:24
Julien Garbarg - Conseiller(ère) pédagogique