Résister à ses automatismes au collège

Résister à ses automatismes au collège
Conférence et échanges avec Grégoire Borst et Olivier Houdé
Les heuristiques au collège
Partager
Participer à une recherche collaborative
Collège

Introduction

Résister à ses automatismes au collège
Découvrez notre nouvelle recherche collaborative à destination des enseignants du collège, en collaboration avec le Laboratoire de Psychologie du Développement et de l’Education (LaPsyDE) de l’Université de Paris.

Depuis 2017, Lea.fr travaille en étroite collaboration avec le Laboratoire de Psychologie du Développement et de l’Education de l’enfant (LaPsyDÉ), dirigé par Grégoire Borst et Olivier Houdé, professeurs de psychologie du développement à l’Université de Paris.

Les recherches participatives menées sur Lea.fr en collaboration avec le LaPsyDE s’intéressaient principalement au rôle du contrôle inhibiteur dans les apprentissages des élèves du primaire. Nous souhaitons désormais aller plus loin et lancer de nouvelles recherches, mais cette fois à destination des élèves du collège.

Ce groupe de recherche collaborative est ouvert à tous les enseignants du collège et se compose de trois grandes étapes :

  1. La conférence interactive de Grégoire Borst et Olivier Houdé le 24 novembre 2021, à 17h. Il s’agira pour eux d’introduire le rôle des fonctions exécutives, et plus particulièrement du contrôle inhibiteur, dans le développement des adolescents (inscriptions ici).
  2. La recherche des erreurs automatiques que font vos élèves en classe (à partir du 24 novembre). Au quotidien, nous avons de nombreux automatismes qui nous permettent de raisonner ou d’agir rapidement, comme par exemple celui de mettre un « ez » au verbe suivant « vous » (e.g. « Vous venez demain »). Néanmoins, il arrive parfois que ces automatismes nous induisent en erreur, comme dans la phrase « Je vous dirai », où la règle précédemment citée ne fonctionne plus. Dans cette étape de la recherche, nous vous demanderons de repérer dans vos classes, en fonction de vos disciplines, ces erreurs automatiques que peuvent faire vos élèves.
  3. La mise en place d’apprentissages métacognitifs (au printemps). Une fois les erreurs automatiques détectées, nous en sélectionnerons plusieurs afin de mettre en place, dans vos classes, des apprentissages métacognitifs ciblés autour de ces erreurs. L’objectif sera, grâce à une courte séance, de permettre à vos élèves de ne plus tomber dans le piège de ces automatismes.
Je crée mon compte pour accéder à l'ensemble du dossier
J'y vais