Philosopher au collège

Philosopher au collège
Étape 1 : philosophie, humanité, héroïsme et amour

Étape 1 : philosophie, humanité, héroïsme et amour

Partager
Lab' pédagogique

Étape 1 : philosophie, humanité, héroïsme et amour

Bienvenue dans la première étape de ce groupe de travail, accueillant les professeurs de français souhaitant philosopher au collège ! Répondant à de nombreux objectifs des programmes de français et d’EMC, les ateliers philo ici proposés vous indiqueront comment aborder 4 questions. L'atelier tous niveaux s’attachera à définir la philosophie, l'atelier dédié aux 6e s’interrogera sur les façons de reconnaitre un être humain, pendant que l’atelier destiné aux 5e chercha la recette pour devenir un héros et que la séance des 4e se demandera ce qu’on dit quand on dit « je t’aime ».

Imaginons la scène du début. Vous abordez la figure du héros, discutez sur la complexité du sentiment amoureux, ou bien vous observez l'image d'un monstre, et vos élèves commencent à aller dans un sens inattendu. Plus précisément, vous saviez que vos programmes étaient porteurs de cette éventualité. C'est maintenant que cela se passe. Les élèves interrogent philosophiquement les situations et les concepts que vous proposez. 

Ils se sont lancés sans prévenir, car la philosophie est une possibilité du langage et vos élèves peuvent et veulent, lors de vos cours, expérimenter cette dimension. Et vous-mêmes avez le désir de vivre ce moment de plaisir intellectuel en leur compagnie.

Mais il fallait se préparer. Improviser, c'est s'engager dans l'expression orale, la rhétorique, l'éloquence, le bavardage et l'exposition des bons sentiments. Or il n'y a rien de plus dommageable pour la pensée que d'avoir cru faire de la philosophie tandis que l'on embrassait son ombre.

Préparer une séance réclame du temps, s'il faut, en outre, envisager un travail pour anticiper les entretiens philosophiques, c'est décourageant.

Alors, si on peut vous donner un coup de main...

Au programme, 4 moments philosophiques

Chaque atelier philo s'adresse initialement à un niveau, mais vous pouvez tout à fait le proposer à toutes les classes. Il est d'ailleurs enrichissant de voir qu'avec la même question, selon l'âge, nous aurons des élaborations différentes.

1) Jean Paul Mongin ouvre le bal et vous propose une séance introductive (pour tous les niveaux) :
Qu'est-ce que la philosophie ? Cette séance peut aussi être mise à profit par une classe de 3e lors de la séquence : “Regarder le monde, inventer des mondes : vision poétique du monde”, pour opposer au regard poétique sur le monde ce regard philosophique. Afin de voir les charmes et la puissance de cette étrange discipline dont la fonction première est de produire des définitions aussi exactes que possibles. Ce qui permettra d'aborder l'étymologie et la genèse de cet art plusieurs fois millénaire.

2) Yan Marchand, intrigué par cet aspect du programme Le monstre, aux limites de l'humain (6e), propose de réfléchir à cette question d'une façon détournée.
À quoi reconnait-on un être humain ? Faisons naitre une chose, à la limite de tout ce que nous avons déjà rencontré, afin de trancher : cette chose est-elle humaine ? Avant de dire non : interrogeons ce qui fait le propre d'un être humain ? Sa seule morphologie, sa parole, son habileté technique ? Son humanité ? Saisir le propre de l'homme permettra de mieux interpréter l'im...

Je crée mon compte et j'obtiens 10 crédits
J'y vais