Partager
CRPE et Professeurs stagiaires
primaire

Comment sanctionner un élève perturbateur ?

Comment sanctionner un élève perturbateur ?
© Petro Feketa / Fotolia
Vous êtes professeur d’école stagiaire ou étudiant en stage. Même si votre classe est calme et disciplinée, elle n’est pas un paradis ou chacun respecterait toujours les règles de "l’apprendre ensemble". Des enfants ont parfois des comportements qui portent atteinte au bon déroulement des activités. Il vous faut alors les sanctionner. Comment procéder de façon "juste" ?

Conformez-vous aux principes du droit

Comme le reste de la société, l’école devrait être un lieu de droit. Bernard Defrance (lisez, entre autres Sanctions et discipline à l’école, La Découverte, 2009) développe cette idée et il propose de fonder la sanction sur quelques principes :

- L’individualisation. Un élève peut être sanctionné, mais pas la classe entière car une sanction collective affectera de façon semblable des élèves coupables (à différents degrés) et innocents.

- L’objectivation. La sanction ne doit pas stigmatiser la personne du fautif. Elle doit porter uniquement sur ses actes, son comportement.

- La signification. La sanction doit être éducative en donnant du sens aux actes. Il est nécessaire de rappeler le bien fondé des règles qui ont été transgressées et de faire s’exprimer le fautif sur ses mobiles afin d’aider sa prise de conscience.

- La privation. La sanction doit seulement priver d’un droit (aller en récréation). C’est, notamment, ce qui la distingue de la vengeance et du règlement de compte.

- L’intégration. Le but de la sanction n’est pas de châtier, d’exclure mais au contraire de permettre l’intégration future du fautif.

Choisissez une sanction adaptée

Elle ne doit être disproportionnée ou sans lien avec la faute (ne pas faire ramasser les papiers de la cour à un élève qui mâchait du chewing-gum !). Elle doit, autant que possible, être réparatrice. Par exemple, à un élève qui a volontairement mis en désordre des fichiers, vous montrerez les conséquences de cet acte pour les usagers de ce matériel et vous lui ferez remettre en ordre les documents. Elle doit aussi servir à réinstaurer la loi. À un élève qui a proféré des injures racistes, vous ferez copier et analyser un texte mettant en valeurs les vertus de l’humanisme.

N’oubliez pas de tenir compte de l’évolution de l’élève en cause. Peut-être qu’il a déjà plusieurs fois été sanctionné, mais peut-être aussi que ses transgressions sont de moins en moins graves…

Je crée mon compte et j'obtiens 10 crédits
J'y vais
1 commentaire(s)

Ils ont commenté...

sam, 13/12/2014 - 12:04